• Bienvenue sur le forum de Paragon !
Bienvenue, Visiteur ! Connexion S’enregistrer


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (2 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
TLK & Cata Evenement de noël
#11
Berceuse de la Lieuse-de-Vie


Au sommet du Repos du Ver,
Mon frère,
Résonnent encore les chants de guerre.
Et les cris de centaines d'âmes piétinées,
Mortels et dragons mêlés.

Était-ce le prix tes chimères,
Mon frère ?

Lourd à porter est mon fardeau,
L'heure n'est pas déjà au repos.
On dit que le temps efface les blessures
Et les cauchemars, les pires tortures.

Mais ce destin n'est pas le mien,
Mon frère.

Chaque vie, par toi volée
Voit le cœur de la Lieuse saigner

A Orgrimmar et Forgefer,
Célébrez donc le Voile d'Hiver.
Soyez comblés, enfants,
Et oubliez un instant
Que vous avez perdu vos pères.
Par ta faute, mon frère

Et quand le voile recouvrira ta couche,
Mon frère,
Que la neige et la glace apaisent ta rage.
Que soit étouffé le brasier
Qui pervertit ton âme autrefois sage.
Qu'enfin, je puisse te pardonner.

Et quand viendra mon tour,
Puisqu'il me faudra te suivre un jour,
Nous nous retrouverons, mon frère,
Pour un dernier Voile d'Hiver.

Ô Gardeterre, entend ma dernière prière,
Souviens-toi de la lumière.
Et les derniers mots de ta sœur,
Puissent-ils adoucir ton cœur.

Et quand le voile recouvrira ma couche,
Mon denier souffle, évanoui.
Et quand le voile recouvrira nos couches,
A jamais, réunis.
Rien qu'un dernier Voile d'Hiver,
Mon frère.
[Image: 717742Lieusedevie.jpg]

 
#12
Le temps est enfin arrivé,
 Que Noël inonde cette Azeroth
Du bleuté électrique d'un Draenei
Avec la légèreté de Mannoroth.
 
La horde se voit poser les armes
Et danser à s'en brûler les pieds
Heureux jusqu'aux larmes,
 Sur les braises endormies de leurs amitiés.
 
 La neige s'installe dans Hurlevent,
 Noyé dans une pénombre heureuse
 Où se dévoilent les âmes amoureuses
 De ces humaines aux charmes brûlants.
 
 Les cadeaux tombent comme des pétales de neiges
 Laissant les deux factions pour un tour de manège,
 Émerveillées par la tendresse et le bonheur
De voir leurs jours sans les raisins de la peur.
 
 Noël se démasque sous la glace, prêt à se révéler
 À cette hivernale Azeroth enivrée.
 
#13
Sujet fermé.
Merci à tous pour vos participations, nous espérons que vous vous êtes amusés à nous faire ces poèmes. Nous votons, et vous donnerons la liste des gagnants dés que possible.
Cordialement,

[Image: corasignature.png864d303.png]
 
#14
Nous ré-ouvrons le sujet afin qui vous puissiez nous aider à voter. Veuillez utiliser la fonctionnalité de réponse au message avec un petit "+1". Merci à vous et encore bon courage aux participants.

Aucun nouveau poème ne sera accepté, seulement les votes seront pris en compte.
Cordialement,

[Image: corasignature.png864d303.png]
 
#15
(12-22-2017, 06:43)barbado a écrit :
Neige éternelle qui embrume nos âmes et nos ères,
De tes flocons d'aciers,
Les terres de l'Alliance, tu as recouvert,
Forçant les corps de tes fiers guerriers à se reposer.

La transcendante Horde n'est pas en reste,
Les armes, par le froid sont gelées,
Après tant de combats titanesques,
Les braves n'ont d'autre envie que d'être choyés.

Le destructeur même, par sa haine consumée,
Ne parvient plus, du froid glacial, à se réchauffer,
Le ver ailé, bien en vaine, du temps veut gagner,
Mais il sait que cette trêve, plus longtemps ne pourra durer.

Haut les cœurs Azeroth, le voile d'Hiver est arrivé,
Les combats ont cessés,
Une seule chose en tête festoyer !

Haut les cœurs Azeroth, le voile d'Hiver est arrivé,
Cette fois-ci personne n'a perdu,
Et chacun, dans sa demeure recevra son dû !

+1
 
#16
(12-22-2017, 06:30)Illicite_Thing a écrit : OH OH OH !

Qu'entendons-nous au loin d'Azeroth ?
Non ce ne sont pas de cruels Orcs
Encore moins des Gobelins de leur voix rauque.
Ni les Taurens en pleine barbotte
Encore moins des Trolls aiguisant leurs défenses,
Ou un Elfe de sang à la recherche de son chat.
Ce n'est pas Thrall devenu gaga
Pas plus que les Morts vivants déjà dans l'ambiance.

Varian ne comprend rien à ce qu'il se passe
Pas plus que les Nains saouls à la taverne
Ce ne sont ni les Worgens dans leur caverne
Encore moins les Humains lors de leur chasse
Les Draineis l'auraient presque aperçu
Mais se sont brisés sur une île
Pas plus que les Elfes dans leur ville
Et ne parlons pas des Gnomes, passant inaperçus.

C'est tout simplement le Père Noël
Amenant la neige et le froid
Mais des cadeaux et de la joie
Tout devient lumineux et intemporel.
Chaque race se réunit autour d'un sapin
Pour fêter et offrir la paix ;
Chacun apporte son amitié
Et dansent les habitants d'Azeroth jusqu'à la fin
La fin d'une nuit formidable
A la lumière des étoiles et de la cheminée
Plus besoin d'armes et d'inanimés
Papa Noël, de son passage, apporte une fête inoubliable.

A tous les personnages de Paragon,
Qui pètent, qui puent et sont parfois bêtes,
Mais qui font rire et sont tous fiers et bons
Et à qui nous souhaitons de joyeuses fêtes.

Machinabeur

+1
Quand un rat a grignoté ton cerveau d'épileptique.

[Image: 1519479424-wowscrnshot-020218-193342.jpg]
 
#17
(12-27-2017, 07:52)twista a écrit : Le temps est enfin arrivé,
 Que Noël inonde cette Azeroth
Du bleuté électrique d'un Draenei
Avec la légèreté de Mannoroth.
 
La horde se voit poser les armes
Et danser à s'en brûler les pieds
Heureux jusqu'aux larmes,
 Sur les braises endormies de leurs amitiés.
 
 La neige s'installe dans Hurlevent,
 Noyé dans une pénombre heureuse
 Où se dévoilent les âmes amoureuses
 De ces humaines aux charmes brûlants.
 
 Les cadeaux tombent comme des pétales de neiges
 Laissant les deux factions pour un tour de manège,
 Émerveillées par la tendresse et le bonheur
De voir leurs jours sans les raisins de la peur.
 
 Noël se démasque sous la glace, prêt à se révéler
 À cette hivernale Azeroth enivrée.

+1
[Image: a_NNia3Lh1.png]
Les rageux diront PL :3
 
#18
(12-22-2017, 06:43)barbado a écrit :
Neige éternelle qui embrume nos âmes et nos ères,
De tes flocons d'aciers,
Les terres de l'Alliance, tu as recouvert,
Forçant les corps de tes fiers guerriers à se reposer.

La transcendante Horde n'est pas en reste,
Les armes, par le froid sont gelées,
Après tant de combats titanesques,
Les braves n'ont d'autre envie que d'être choyés.

Le destructeur même, par sa haine consumée,
Ne parvient plus, du froid glacial, à se réchauffer,
Le ver ailé, bien en vaine, du temps veut gagner,
Mais il sait que cette trêve, plus longtemps ne pourra durer.

Haut les cœurs Azeroth, le voile d'Hiver est arrivé,
Les combats ont cessés,
Une seule chose en tête festoyer !

Haut les cœurs Azeroth, le voile d'Hiver est arrivé,
Cette fois-ci personne n'a perdu,
Et chacun, dans sa demeure recevra son dû !

+1
 
#19
(12-22-2017, 08:15)Arthyrior a écrit :
Plus un murmure,
Plus un bruit.
Tout comme Dame Nature,
Les chérubins dans leur lit
Rêvent d’émeraudes étendues.

Une chaude lumière
De la cheminée s'échappe,
Et ainsi nos prières
Étreint sous sa cape.


Cette silhouette au loin
Qui veille jusqu'au matin,
Serait-ce Grand-Père Hiver
Dans son habit carmin ?

Flocon
Neige
Tempête.
Que s'abatte sur nous
La magie des fêtes.

+1
 
#20
(01-05-2018, 12:34)Cora a écrit : Nous ré-ouvrons le sujet afin qui vous puissiez nous aider à voter. Veuillez utiliser la fonctionnalité de réponse au message avec un petit "+1". Merci à vous et encore bon courage aux participants.

Aucun nouveau poème ne sera accepté, seulement les votes seront pris en compte.

+1
 
  


Atteindre :


Browsing: 1 visiteur(s)